eat-and-run-tomtom-montre-sport

Tomtom Spark 3 Multisport

Quand je me suis lancé dans le running début 2016, comme tout le monde, je voulais suivre mes performances et les partager avec mes 12 followers sur instagram. Alors comme tout le monde, j’ai couru longtemps avec un gros smartphone attaché au bras. Mais si ! Vous savez avec le gros rectangle en plastique qui glisse tout le temps sur lequel on doit chercher le bouton en tordant son coup pour utiliser son appli running. Personnellement, j’ai très vite adopté Strava, que j’utilise toujours, après avoir essayé Runtastic que je trouvais moins fiable à l’époque.

Bref, j’en ai vite eu ras la casquette de courir avec mon téléphone sur le bras. Et pourtant je ne porte pas de casquette. C’est vous dire.

J’ai donc commencer à regarder ce qu’il se faisait en matière de montre pour runner.
Le choix est très large sur le marché. Les leaders dans le domaine sont Tomtom, Garmin et Polar. Chacune de ces marques propose différents modèles de montre. En moyenne l’entrée de gamme se situe entre 120€ et 160€ mais ces prix peuvent monter très haut si on veut une montre de champion. Il faut donc bien choisir selon l’activité et l’utilisation qu’on veut en faire.
Etant encore débutant à l’achat de ma montre, je me suis orienté vers la Tomtom Spark 3 après une brève étude comparative fin 2016.

Facile d’utilisation


Ce qui m’a séduit chez Tomtom, c’est la simplicité de l’interface et l’utilisation de la montre via un seul gros bouton sur le bracelet. Pour être tout à fait franc, quand j’ai ouvert ma jolie boîte en arrivant à la maison et que j’ai voulu tester ma montre, j’ai mis 2 petites minutes à comprendre qu’il fallait presser sur les bords de ce gros bouton, et non pas appuyer au milieu. Mais une fois qu’on a compris, c’est easy peasy ! Il suffit de 2 ou 3 jours d’utilisation pour être complètement à l’aise pour naviguer entre les différents modes de la montre.
Pendant l’activité, toujours aussi simple, en deux ou 3 pressions on arrive sur le mode qu’on souhaite utiliser.

La Tomtom Spark 3 offre plusieurs modes d’activités :

  • Course // Vélo // Natation // Tapis // Gym // Intérieur // Freestyle // Chrono

Il est aussi possible de pré-programmer une séance de fractionné dans la montre que vous pourrez suivre grâce à la vibration de la montre pendant votre effort. Nice !

Un design efficace


Les montres Tomtom se démarquent des leurs concurrentes par leur design simple et carré. Même si celui des Polar s’en rapproche un peu maintenant.

Loin de l’image classique de la montre ronde et parfois un peu trop imposante, Tomtom a su trouver une forme esthétique qui s’adapte mieux à la forme du poignet. Le bouton d’activité, malgré sa taille, s’adapte parfaitement au design de la montre en étant intégré discrètement dans le bracelet. En parlant de bracelet, sachez aussi qu’on peut le changer super facilement en déclipsant le cadrant de la montre.

Du coup je garde mon bracelet noir pour rester sobre pendant la journée et je change pour mon bracelet orange qui va mieux avec mes Adizero. C’est gadget, mais c’est cool. Ouais je sais, je garde ma montre même pendant la journée et ça fait cliché du mec qui court et qu’on repère à 50 mètres avec sa grosse montre.

Seul petit bémol, la Tomtom watch peut malgré tout paraître toujours un peu imposante sur un poignet féminin, même si Tomtom propose un type de bracelet plus fin pour y remédier.

Increvable

L’autonomie de la Tomtom Spark 3 est assez impressionnante. Même en allant courir 4 à 5 fois par semaine et en la portant 24h/24, je ne la recharge qu’une fois tous les 8/10 jours. Une autonomie certainement dûe à la simplicité de son écran digital en noir et blanc sans chichis qui ne pompe pas la batterie. En plus, il est super facile de la recharger. Il suffit d’avoir un port USB à disposition et d’y brancher la montre. En 3 heures elle est prête à repartir !

Extras

En faisant l’acquisition d’une montre Tomtom, ne vous attendez pas à y recevoir vos notifications smartphone ! Non, vous ne pourrez pas savoir que Marie-Ludivine a pris un smoothie à 17h14 en regardant votre poignet et vous ne pourrez pas voir qui vous appelle pendant votre séance de fractionné. En même temps, faire du sport c’est aussi fait pour décrocher de tout ça. C’est donc, je pense, une très bonne chose

La fonction supplémentaire la plus utile à mon sens est le réveil ! Il se règle en 10 secondes et il vous réveil avec un « bip bip » discret tout en vibrant à votre poignet. Pour moi qui dort avec des boules Quiès, c’est devenu indispensable !

N’hésitez pas !

J’utilise toujours cette montre et elle ne quitte toujours pas mon poignet. Facile d’utilisation et agréable à porter, elle rempli très bien son rôle en restant fiable à chaque activité. Je recommande vivement la Tomtom Spark 3 pour les débutants comme pour les plus avertis. Ses nombreuses fonctionnalités sauront sans aucun doute répondre aux attentes de tous.
Malgré le prix, j’avoue quand même être fortement tenté par la version cardio + Music pour pouvoir enfin courir en musique sans me trimbaler mon téléphone.
L’application mobile Tomtom est elle aussi superbe ! Elle est belle et hyper intuitive. En plus elle se synchronise automatiquement avec la plupart des applications running comme Strava.

Alors je vous mâche le boulot, voici de quoi télécharger l’application facilement.