pls

C’est quoi tout ces gens « en PLS » ?

"Frère, je suis en PLS", "En PLS total !", "J'en peux plus, je suis en PLS." Depuis un petit moment, j'entends, ou je lis, que de plus en plus de personnes sont "en PLS". J'ai même l'impression que ça devient une expression qui entre doucement dans le langage courant.

//eat-and-run.fr/wp-content/uploads/2018/05/PLS1.jpg
//eat-and-run.fr/wp-content/uploads/2018/05/PLS2.jpg
//eat-and-run.fr/wp-content/uploads/2018/05/PLS3.jpg

A la fin d'un entrainement intense, après une dure journée, en période de fatigue, ou pour beaucoup d'autres raisons qui me dépassent parfois, beaucoup utilisent l'acronyme aux trois consonnes à toutes les sauces. Mais que veut réellement dire "Être en PLS ?"

Position Latérale de Sécurité. Voilà ce que veut dire PLS. C'est la position recommandée par les gestes de premiers secours lorsqu'on se trouve avec une personne inconsciente, qui respire normalement, et qui est couchée sur le dos. Il faut alors la mettre "en PLS".

La position latérale de sécurité en plusieurs étapes. Illustrations Wikihow

Cette technique sert à maintenir les voies respiratoires ouvertes, c'est-à-dire le passage de l'air jusqu'aux poumons, évitant que la personne inconsciente ne s'étouffe.
On place alors la victime sur le côté, en chien de fusil, en maintenant sa tête alignée dans l'axe du dos, la bouche ouverte.

On n'est donc pas en PLS dès qu'on a un coup de mou ou après un effort physique important. Ceci dit, une bonne grosse séance de fractionné sous 40°C peut vous amener à terminer en PLS 😀 Veillez toutefois à rester conscient, c'est mieux.