eat-and-run-finale_Adidas_running_Les_abbesses-58

Adidas Runners League

On court tous pour une raison. Certains courent juste pour le plaisir, d’autres visent les chronos. Quoi qu’il arrive, ce n’est pas toujours facile de trouver la motivation d’enfiler son short et ses chaussures pour aller se faire un footing tout seul après le boulot.

Depuis quelques années, le running, et le monde qui l’entoure, explose tout et devient un vrai mode de vie. Une aubaine pour Adidas, un des leaders du marché, qui n’aura pas tardé à réagir en lançant sa propre league: Adidas Runners League. Une aubaine aussi pour tous les runners solitaires qui ont la chance de courir dans une des quelques villes du monde proposant le concept.

Vivant moi-même à Paris et membre d’Adidas Runners Pigalle, je me focaliserai sur la ligue qui me concerne.

Un concept rassembleur

Le principe est simple: Un championnat réuni plusieurs quartiers parisiens qui s’affronteront tout au long de l’année par l’intermédiaire de Battle. Chaque quartier est mené par un leader et ouvert gratuitement aux runners de la ville de tous niveaux. Un bon moyen pour la marque de communiquer et de fidéliser, un excellent moyen pour les coureur du dimanche de se motiver en pratiquant leur activité en groupe.

Si vous ne connaissez pas encore la Adidas Runners League, vous avec peut-être déjà croisé des fous furieux en tee-shirt noir avec le logo AR blanc floqué sur le torse. Ce même tee-shirt, offert par la marque à tout membre actif de la league, qui porte le nom du quartier auquel on « appartient » dans le dos. Un concept rassembleur, et fédérateur !

Et comment fait-on pour rejoindre un quartier? C’est simple, tout se passe sur facebook.

Trouve ta meute

Bir Hakeim

facebook

Batignolles

facebook

Bastille

facebook

Champs-Elysées

facebook

Odéon

facebook

Pigalle

facebook

République

facebook

Sentier

facebook

La Villette

facebook

Des sessions encadrées

Chaque quartier a donc son leader, chargé de l’organisation globale du groupe, mais aussi ses co-leaders. La ligue étant ouverte à tous les niveaux, les runs hebdomadaires se doivent d’être encadré un maximum avec plusieurs groupes et allures différentes. Il est évident que les petits nouveaux n’iront pas aussi vite et ne courront pas autant de kilomètres que les runners assidus. Chacun peut donc profiter, à son allure, d’un petit footing, ou d’une sortie longue dans la nuit parisienne.

En plus du run hebdomadaire officiel, celui qui compte pour le championnat, chaque quartier est autonome et libre d’organiser ses propres évènements. Une bonne façon de mêler sa passion du sport avec une vie sociale bien active.

Les Abbesses X Pigalle

En allant courir pour la première fois avec le groupe des Abbesses en soir d’hiver de 2016, je ne me doutais pas que j’allais y trouver une petite famille et de très bons amis, une vraie source de motivation. Je peux honnêtement dire que sans Adidas Runners Les Abbesses, ma passion pour le running n’aurait pas évoluer de la même façon. La meilleure façon de s’en rendre compte est de nous rejoindre.

Aujourd’hui disparus, les loups des Abbesses sont désormais les Guépards de Pigalle. ceux-ci se réunissent toujours au Corcoran’s du Sacré-coeur tous les mardi soir à 20h00.